Rencontre avec Margaux, fondatrice de Bôme

Rencontre avec Margaux, fondatrice de Bôme

En quelques mots

Je m’appelle Margaux Paturel, j’ai 30 ans, je vis à Bordeaux dans le quartier Nansouty et je suis fondatrice de la marque Bôme qui existe depuis 6 ans.  

Mon métier

Portée par les matériaux bruts et l’art contemporain, je crée des bijoux dorés à l’or fin, des bougies à base de cire de soja ainsi que des objets de décoration pour la maison. Tout est réalisé artisanalement au sein de mon atelier qui se trouve en plein cœur de Bordeaux dans un studio partagé appelé Sève.  

Mon parcours

J’ai toujours voulu travailler dans la création. Après avoir suivi des études d’art à l’École des Beaux-Arts de Bordeaux, je suis partie à l’Université de Rennes pour un master dans les métiers de l’exposition, spécialisée en art contemporain. Ce qui m’a amenée à travailler en tant que coordonnatrice de projets dans un centre d’art à Paris. J’ai fondé Bôme en parallèle de mes études puis cette activité est passée de secondaire à principale au fil des années et suite à plusieurs déceptions dans le milieu professionnel que je côtoyais.  

Ma journée type

Je  me déplace beaucoup à vélo je fais tout avec : déposer mon fils à la crèche, les livraisons, je transporte toujours tout un tas de trucs dessus, c’est mon utilitaire ! Une fois arrivée chez Sève, le studio que je partage avec Marie-Cécile MCG Designer et Virginie Monocotylédone, on commence souvent par un petit café/discussion puis je fais le point sur les commandes à préparer. Pour les bijoux, je travaille beaucoup à la commande pour privilégier un minimum de stock et éviter les invendus. Pour le reste il n’y a pas de journée type, car je dois jongler avec une multitude de tâches : répondre aux mails, vérifier mes stocks de matières premières, contacter les fournisseurs et suivre les commandes. Beaucoup de choses se font à distance car la majorité de mes fournisseurs et mon doreur sont à Paris. Mais aussi faire des photos des produits, mettre à jour le site internet, m’occuper de la communication et en particulier des réseaux sociaux, préparer les commandes dont celles des différentes boutiques revendeurs, ou encore faire la comptabilité… Je suis seule pour gérer l’ensemble des aspects de mon entreprise, donc les journées ne se ressemblent pas souvent. Pour la fabrication des bougies, je m’octroie des journées complètes dédiées uniquement à cette tâche.   bome-bijoux-soin-de-soi-naturel-bio-artisanat-artisan-fait-main  

Pourquoi Bôme ? 

Le nom de ma marque devait avoir un lien avec l’univers de la mer. J’ai fait beaucoup de voilier dans mon enfance, c’est un univers que je trouve très poétique et inspirant et cela évoque des souvenirs incroyables pour moi. La Bôme est cette grande barre perpendiculaire au mât du voilier qu’on se prend dans la tête si on ne fait pas attention lors des virements de bords. J’aimais à la fois la sonorité de ce mot, son orthographe mais aussi la symbolique, de ne devoir jamais baisser la garde et rester attentif à ce qui passe !  

Mes valeurs

Le fait d’être seule me permet de défendre une certaine proximité. Avec mes clients directs d’une part, mais aussi avec mes boutiques, mes fournisseurs que je vais rencontrer directement et enfin une proximité dans les inspirations : la nature, les éléments, les grands espaces, à portée de mains. Cette dynamique de proximité facilite aussi ma liberté de création au quotidien.  

Mon savoir-faire

Je suis assez multi-casquette mais j’ai beaucoup appris sur le tas et je n’ai pas de formation spécifique dans la bijouterie par exemple. Mes études en école d’art m’ont permis de découvrir beaucoup de matériaux et de techniques différentes, j’ai pu tester beaucoup de choses.  

Mes inspirations

L’art, les matières brutes et les éléments. J’ai toujours été une grande fan de céramique, une technique que j’ai d’ailleurs pu expérimenter.   bome-bijoux-soin-de-soi-naturel-bio-artisanat-artisan-fait-main  

Mes futurs projets

La sortie officielle d’un diffuseur de parfum en perles de pierre de lave que je prépare depuis presque deux ans maintenant. Je ne suis pas encore satisfaite totalement je pense que c’est pour cela qu’il ne voit pas encore le jour officiellement et pourtant j’ai hâte ! Je lance également les ateliers dans mon studio pour apprendre à réaliser un bijou et bientôt la fabrication de bougies.  

Ce qui me passionne

J’aime beaucoup chiner, récupérer, retaper, transformer, mais c’est une passion un peu envahissante alors j’essaye de me limiter !  

Mes produits préférés Soi de Soi

Le gommage GO que je trouve très doux pour le visage et la lotion CAPI pour les cheveux.  

Un mantra qui me guide

Toujours voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.    

Retrouvez les créations de Margaux sur son site internet.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.