Rencontre avec notre herboriste Dominique Galland

Rencontre avec notre herboriste Dominique Galland

En quelques mots 

Je suis cueilleuse et productrice de plantes médicinales et aromatiques (PPAM) dans le Sud Gironde.  

Mon parcours : ma formation, mon métier

Géographe de formation, j’ai travaillé en aménagement du territoire puis en protection de la nature, avant de me reconvertir dans la production et transformation des plantes médicinales et aromatiques , afin de me profiter d’une vie plus proche de la nature.  

Ma journée type

Le travail varie en fonction des saisons et entre nature, jardin, atelier et aussi bureau. Les cueillettes et récoltes sont intensives entre avril et septembre, avec en parallèle le travail de « transformation » des plantes (séchage, mondage, macérations). L’automne et l’hiver sont un peu plus calmes.    

Pourquoi avoir choisi la cueillette sauvage ? 

Je pratique plus la cueillette sauvage (80% de ma production) que la culture (20%), par choix de vie (me balader dans la nature, utiliser ce qui est disponible « naturellement »), et aussi pour pouvoir transmettre la connaissance de notre flore locale à ma clientèle.  

Où trouver les plantes ? 

Mon expérience de géographe et de botaniste me permet de chercher et trouver les milieux naturels des plantes dont j’ai besoin : plateau landais, bords de Garonne, forêts galeries, prairies humides ou sèches, et même montagne…  

Comment sélectionner les plantes ? 

On peut composer des tisanes pour le plaisir gustatif, ou pour leurs propriétés médicinales, ou les deux.  Pour cela, on peut s’appuyer sur des livres de référence. Pour ma part, depuis ma reconversion il y 9 ans, je suis des formations de perfectionnement tous les ans.    

Comment préparer les plantes/les faire sécher ?

Il y a énormément de manières d’utiliser les propriétés des plantes (tisanes, poudres, macérats glycérinés, distillation, sirops…). La confection de tisanes est la plus accessible à tous et on peut les préparer à partir de plantes fraîches ou de plantes sèches si on veut les conserver plus longtemps (1 an environ).  

Mes plantes préférées

Comme beaucoup de gens, j’ai un faible pour la Verveine citronnée. Mais quand il s’agit de cueillir, ce que je préfère ce sont les plantes de montagne, en particulier le Thym, en fleurs, avec un bon ciel bleu au dessus et les sommets à l’horizon.

Comment déguster les tisanes ?

Pour bien préparer une tisane, il faut laisser les plantes libres dans l'eau et surtout bien couvrir pendant qu’elle infuse, puis attendre au moins dix minutes. Ensuite, après filtrage, on peut la boire seule ou l’édulcorer avec un peu de miel (surtout pas de sucre !) ou un filet de jus de citron.  

Avez-vous déjà goûter nos tisanes réalisées par Dominique ?

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.